4 mai 2010

solutions locales... solutions low cost

Quelques remarques sur Solutions locales... et je n'en parlerai plus. 1) La séquence finale montrant tous les intervenants de l'exposé (mot qui remplace le mot film) dans de grands éclats de rire est difficile à avaler. Parce qu'on n'a pas besoin de voir des gens rire dans un montage réalisé à cet effet pour adhérer à leur pensée ou pour seulement comprendre ce qu'ils disent. 2) Chaque fois qu'on voit des paysans d'un pays pauvre, le montage assemble non pas des images mais des imageries à grand renfort de musique sentimentale... 3) Les solutions locales sont portées à travers le monde par des experts occidentaux ou occidentalisés. Cela laisse le sentiment que la révolution en marche est loin de son accomplissement.

Je me permets de m'attarder sur ces détails tout en étant convaincu des thèses défendues par le film. Car plus les enjeux sont grands, plus les considérations de forme sont importantes. Il me semble.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire