17 déc. 2015

Tuk tuk / Cinéma au travail


Pour filmer la fête des retrouvailles, nous avions demandé à ma soeur aînée d'organiser une vraie fête. Le message était si bien passé que toute la régie avait bu et dansé comme si c'était la fête de fin de tournage. Il nous restait pourtant beaucoup à faire. Pour être au diapason de tous, mon frère et moi n'avions pas fait semblant. Dans cette scène, nous ne tenons debout qu'en nous appuyant l'un à l'autre, en ne nous souciant ni de tempo, ni de chorégraphie, ce qui a produit malgré tout une danse. Une seule famille assurait les prestations techniques : orchestre et sonorisation, location des tentes, tables et chaises, buffet, service, et même, comme ici, chorégraphie et danse. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire