26 janv. 2016

Les battements d'ailes des champignons de Paris

-->
Peu s’en fallut au réveil que je ne crusse ces champignons de Paris tout à fait hallucinogènes. Dans le temps d’une nuit d’un sommeil agité par quelque préoccupation moderne, je les retrouvai bondissants, se chamaillant pour s’évader de leur substrat. Il fallait entendre les cris de joie de mon fils, pareils à ceux que provoque la première neige de l’hiver. Pour rendre compte du phénomène, j’envisage de faire un film qui montrerait leur croissance en accéléré, comme cela se pratique au ralenti pour le vol des mouches.  

En attendant, je dus me résoudre à précipiter la récolte à seule fin de faire de la place pour les nouveaux individus. 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire