28 sept. 2015

En mémoire de Grand-père et Grand-mère

 extrait du film "Ici finit l'exil"

Grand-père, cinq ans après Grand-mère, s'en est allé.
Il parlait trop mal français, c'est-à-dire pas du tout,
et moi trop mal la langue lao, pour que nos dialogues
prennent d'autres chemins que ceux de la compréhension immédiate.
Je l'ai toujours connu souriant. 
Sur le tournage d'Ici finit l'exil, on avait peur de les déranger, Grand-mère et lui.
D'un sourire, Grand-père nous fit comprendre que rien ne pouvait les déranger.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire