4 avr. 2010

Géopoétique grivoise

Juliette voulait poster le texte ci-dessous en guise de commentaire de mon texte intitulé De l'expansion de l'univers, elle l'a donc fort logiquement placé sous celui intitulé L'heure d'été (Jeanne à Die), ce qui change légèrement le sens de son intervention... à moins qu'elle ne fasse partie des personnes que la Balibar met dans des dispositions particulières. Bref, voici les mots de Juliette, à la place qu'ils méritent, exposé à la vue de tous comme un article presque autonome (mes explications sont peut-être un peu longues...) ou comme une de ces annonces qu'on scotche sur la porte de la boulangerie :

Une amie de Savoie, et par suite étrangère à cet autre pays de France qu'elle traversait, s'étonna un soir du nom curieux de la ville qu'elle avait traversé le jour même : APT dit-elle en épelant le nom qu'elle n'avait su prononcer autrement.

1 commentaire:

  1. A mon tour de commenter. L'épélation grivoise du nom de la ville d'Apt était un des attraits de son "site" minitel : 3615 APT.

    RépondreSupprimer